Rentrée parlementaire

Projet de loi de finances 2020 : Faustin Boukoubi invite le gouvernement à prendre en compte les besoins des populations

02-09-2019

Le président de l’Assemblée nationale, Faustin Boukoubi a appelé  le gouvernement, ce lundi 02 septembre à Libreville,  à prendre en compte les besoins des populations dans la perspective de la loi des finances de 2020 attendu dans quelques semaines sur la table députés.

Ouvrant officiellement les travaux de la deuxième session ordinaire pour l’année 2019, le Président de la première chambre du parlement a demandé au Premier ministre gabonais de prendre en compte les préoccupations exprimées par les populations aux députés lors de leurs récentes tournées parlementaires.

Il a évoqué premièrement,  la nécessité  d’un financement adéquat à la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), ainsi qu’une gestion rationnelle de cette structure pour garantir la couverture médicale aux personnes économiquement faibles. Ensuite, la concrétisation de fonds d’initiative départemental (FID) dans le cadre du budget 2020 en vue de résoudre le problème de l’exode rural ainsi que la gestion des ordures en zone urbaine.

Puis, les mesures concrètes contre la vie chère vécue par la majorité des gabonais, la lutte contre le chômage ainsi que l’accès à l’eau, à l’électricité, la réhabilitation des routes, les salles de classe dans les établissements scolaires, les soins de santé et l’application des mesures concrètes sur le conflit homme-faune et la lutte contre les pollutions.

«Des solutions pragmatiques à ces préoccupations, somme toutes légitimes, ont été formulées par le gouvernement et ne souffrent souvent que de l’attente de leur mise en œuvre. C’est le lieu pour moi de vous encourager à multiplier les efforts que vous consentez afin de matérialiser vos engagements. Ainsi, la réhabilitation des voiries de Libreville, en cours, ne peut que recevoir notre soutien»,  a dit le président de l’Assemblée nationale.

«Pour notre part, nous ne manquerons pas de vous soutenir dans le sens de la mise en œuvre de la politique déterminée par le président de la République, en approuvant l’allocation des ressources dans les budgets à venir destinés à financer l’ambition réformatrice des pouvoirs publics», a-t-il ajouté.

Toujours dans la volonté de l’Assemblée nationale de voir la prise en compte des préoccupations des populations par le budget de l’Etat, Faustin Boukoubi n’a pas manqué d’attirer l’attention du gouvernement sur la revalorisation des subdivisions des travaux publics.   

«La réhabilitation, l’équipement et la mise à niveau des personnels des subdivisions de travaux publics mériteront une attention particulière des parlementaires. Le budget de l’Etat est le principal moyen du gouvernement pour conduire la politique de la Nation, déterminée par le chef de l’Etat pour satisfaire les besoins d’intérêt général de la population, en application des articles 8 et 28 de la Constitution et arbitrage du président de la République. C’est pourquoi, la vigilance à tous les niveaux doit être de mise tout au long du processus qui conduira à son vote définitif et par la suite, à son exécution», a-t-il conclu.

La deuxième session ordinaire dite budgétaire va s’achever au dernier jour ouvrable du mois de décembre. Elle sera consacrée en grande partie à l’examen et à l’adoption du projet de loi de finances 2020.  

Stéphane Nguéma     

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires