Rentrée parlementaire

Le Sénat appelle à la réalisation des investissements urgents  

02-09-2019

La présidente du Sénat, Dr Lucie Milébou Aubusson épouse Mboussou, a invité ce lundi 02 septembre à Libreville, le gouvernement à la réalisation des investissements urgents par des économies  issues des réformes initiées par le président de la République. C’était au cours de la cérémonie d’ouverture de  la deuxième session ordinaire du Sénat dite budgétaire qui sera consacrée essentiellement à l’examen et adoption de la loi de finances 2020.   

Dans son discours  circonstanciel, la présidente du Sénat s’est félicitée des réformes initiées  par le chef de l’Exécutif, au sujet de l’assainissement des finances publiques. Elle  a également exprimé son vœu de voir les potentielles ressources financières, dégagées par ces réformes, de permettre la réalisation de certains investissements urgents à travers le pays.

C’est le cas pour  le plus grand bien des populations, singulièrement des élèves des classes de 6ème  qui manquent de plus en plus d’espaces d’accueil adéquats. Idem pour les nouveaux bacheliers, également confrontés à la même réalité.

«Nos apprenants devraient être accueillis dans de bonnes conditions, pour permettre à chaque enfant, une saine compétition, en resonance, avec l’égalité des chances, prônée par le président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba ; et à l’image de ce que nous-mêmes, avons obtenu, lorsque nous étions à leur place», a-t-elle souligné.

Aussi, pour accélérer le processus de décentralisation et le transfert de compétences aux collectivités locales à travers le fonds d’initiative départementale (FID), qui constitue par ailleurs une des solutions à même de permettre le développement de chaque province du pays, le Dr Lucie Milebou Aubusson a invité toutes les parties prenantes au processus à œuvrer ensemble. 

Elle s’est également réjouie du démarrage imminent des travaux de la Transgabonaise, axe routier qui partira de Libreville pour Franceville dans le Haut-Ogooué (Sud-Est).

La présidente du Sénat est également revenue  sur le récent message à la Nation du chef de l’Etat pour convier les uns et les autres à plus de sagesse, d’unité et de respect de l’autre dans sa différence.

«Dans son message à la nation, son excellence Ali Bongo Ondimba, président de la République, chef de l’Etat, nous a rappelé la nécessaire unité des filles et des fils de notre pays. Fermement indispensable pour un développement cohérent et participatif», a-t-elle déclaré.

Poursuivant son laïus, elle a relevé quelques passages forts du discours à la Nation du chef de l’Etat du 16 août dernier. Notamment sur la demande faite par Ali Bongo Ondimba, au gouvernement de veiller et de faire le nécessaire pour que les choses changent.

Clôturant le lancement officiel de la seconde session ordinaire consacrée prioritairement à l’examen de la loi des finances 2020, la présidente du Sénat a réitéré au Premier ministre, Julien Nkoghé Békalé, la fidélité des vénérables sénateurs et leur engagement. Tout en souhaitant du courage à ce dernier pour sa charge.

Désiré Menzoughe

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires