Le CLR souffle sa 25ème bougie le 14 septembre prochain

09-09-2019

Le président du Centre des libéraux réformateurs (CLR), le Général  Jean Boniface Assélé, a annoncé en fin de semaine dernière, au cours d’une déclaration à la presse la célébration de l’anniversaire associé par la tenue d’un congrès extraordinaire. Ces assises prévoient l’intégration de plusieurs personnalités de renom dans cette formation politique. 

Alors  que le Centre des libéraux réformateurs (CLR) semble perdre du terrain, avec des revers successifs enregistrés lors des dernières consultations électorales, le président de cette formation politique de la Majorité républicaine  et sociale pour l’émergence, Jean Boniface Assélé sort du mutisme pour annoncer devant la presse nationale et internationale, la célébration du 25ème anniversaire de son parti, le CLR. 

Cet anniversaire sera également marqué  par la tenue d’un congrès extraordinaire. Les festivités qui auront lieu le 14 septembre,  au Gymnase d’Oloumi, avec pour thème : «Le Centrisme pour réformer et changer dans la continuité». Une thématique basée sur les ambitions futures de cette formation politique, selon les organisateurs. Lorsqu’on sait, comme l’a précisé le leader du CLR au cours de sa conférence de presse, que le CLR était un grand parti implanté sur l’ensemble du territoire national. 

Et, selon plusieurs sources concordantes, ces assises vont enregistrer l’entrée de nombreuses personnalités de taille qui vont intégrer le parti dont le Docteur Nicole Assélé.  Ce, dans l’objectif de redonner à cette formation politique, un souffle nouveau et ses lettres de noblesse, d’autant plus qu’il a été la deuxième force politique du pays.

Selon les mêmes sources, le parti devrait donc enregistrer l’arrivée massive de nouveaux visages, après les départs, il y a encore quelques mois, de certains cadres de cette formation politique. Il entend, par cette célébration, tordre le coup aux détracteurs que son parti n’était pas cliniquement mort, mais qu’il tient bon.  

Aussi, après avoir fait du chemin aux côtés de Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), le CLR veut aller encore un peu plus loin au sein de sa famille politique.  D’où ce slogan cher à son président fondateur, Jean Boniface Assélé «Le CLR aspire gouverner seul ou en coalition avec les autres». Une manière pour les dirigeants du Centre des libéraux réformateurs de prouver à son principal allié, le PDG, que le CLR est un parti automne qui sait gagner les élections. 

Outre la tenue du congrès extraordinaire, plusieurs activités sont également prévues à cet effet. Des  commissions mises en place s’y attèlent sous le regard bienveillant de son président fondateur du CLR, pour la réussite de l’organisation de cet évènement.  

Le CLR compte  un groupe parlementaire  au Sénat, et plusieurs élus locaux. Il se positionne toujours  comme le principal allié du PDG. 

Stéphane NGUEMA (Sources com. CLR)   
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires