Le CESE sollicite le soutien du Gouvernement pour l’exécution de ses missions

17-09-2019

C’est la trame de la rencontre qui s’est tenue, ce mardi 17 septembre, entre les membres du bureau du Conseil économique, social et environnemental (CESE), conduits par son président, Réné Ndemezo’o Obiang et le Premier ministre gabonais, Julien Nkoghé Békalé.

Le Chef du Gouvernement gabonais, Julien Nkoghé Békalé, a reçu en audience, ce mardi 17 septembre, une délégation du bureau du Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE), conduite par son président, Réné Ndemezo’o Obiang. Il s’est agi pour le CESE de solliciter le soutien du Gouvernement dans l’exécution des missions qui lui sont assignées, à savoir émettre des avis en vue d’une meilleure prise en compte des préoccupations des populations.

Au cours des échanges, Réné Ndemezo’o Obiang a saisi l’occasion pour porter à nouveau à la connaissance du Premier ministre les préoccupations urgentes des membres du CESE dont la feuille de route peine à être exécutée du fait du rétrécissement de son budget de fonctionnement. Ainsi en est-il du recueil des attentes des populations de l’hinterland que le Président de cette institution a affirmé vouloir reprendre dans les tout prochains jours. 

Comme autre préoccupation, la célébration prévue des soixante ans de la création du CESE ainsi que la tenue par cette institution en 2021 de l’Assemblée générale élective des Conseils Economiques et Sociaux d’Afrique. Sur ce deuxième point, Réné Ndémezo’Obiang a déclaré projeter une campagne de sensibilisation dans la sous-région d’Afrique-Centrale afin de susciter plus d’adhésion au sein de cette organisation panafricaine. 

La rencontre entre le bureau du CESE et le Premier ministre gabonais a permis à Réné Ndémezo’Obiang de féliciter Julien Nkoghé Békalé et son Gouvernement pour leurs nombreuses actions de terrain visant à améliorer le mieux-être des populations. Aussi l’hôte du Chef du Gouvernement l’a-t-il encouragé à aller de l’avant dans le cadre de la mise en œuvre de la politique du président de la République, Ali Bongo Ondimba. 

Evoquant ensuite le sujet lié à la session ordinaire qui se tient actuellement au CESE et qui est axé sur le conflit homme-faune ou Homme-éléphant, le Président de cette institution a réaffirmé au Premier ministre l’importance d’œuvrer davantage pour limiter ce conflit, non sans l’informer de la volonté des membres du CESE de se rendre vers l’arrière-pays afin de s’enquérir des réalités engendrées par ce conflit. 

En réponse, le Premier ministre gabonais a dit tout mettre en œuvre pour que le CESE remplisse correctement ses missions, malgré la conjoncture que traverse actuellement le pays. 

FSS (Source presse Primature) 

 
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires