Causerie politique: Mike Steeve Jocktane décline la vision de son parti à Avéa

10-02-2020

Le président du parti centriste, Gabon Nouveau (GN), l’Evêque Mike Steeve Jocktane a organisé, le samedi 8 février écoulé, une causerie politique au quartier Avéa, dans le deuxième arrondissement de Libreville. En présence de plusieurs jeunes, il a dévoilé la vision politique centriste de son parti, tout en appelant l’ensemble de l’arrondissement, via l’assistance à y adhérer.

Après la première causerie tenue à Nkok non loin d’Essassa, à près d’une trentaine de kilomètres de Libreville, le tour est revenu au quartier Avéa, dans le deuxième arrondissement de Libreville, d’accueillir samedi l’homme de Dieu et sa suite. Comme à la précédente causerie, cette rencontre a été aussi l’occasion pour lui d’expliquer les raisons de la création de cette formation politique, son positionnement et sa vision.

S’exprimant sur les raisons de la création de son parti politique, Mike Steeve Jocktane a fait savoir à l’assistance que l’idée de la création d’un parti politique est le résultat des échanges avec les personnalités politiques notamment au niveau international, et des gabonais. Tous, a-t-il dit, lui ont conseillé de créer un parti politique plutôt qu’un mouvement politique.

«Je n’avais pas l’idée de créer un parti politique, mais un mouvement politique. Après des rencontres avec plusieurs personnalités, notamment des chefs d’Etat, des Premiers ministres et d’autres personnalités ainsi qu’avec des gabonais avec qui j’ai discuté, tous m’ont dit qu’il était nécessaire de créer un parti politique pour faire adhérer ma vision pour le Gabon», a-t-il déclaré.

Sur la vision proprement dite, Mike Steeve Jocktane a dit que celle-ci vise à rassembler l’ensemble des gabonais pour se démarquer de l’ancien Gabon composé des personnalités de la majorité incarnée par le PDG et d’une Opposition qu’il a appelé «le PDG de l’opposition», composée des anciens barons du parti au pouvoir.

«Gabon nouveau doit être un rassemblement des gabonais. Nous considérons que tous les gabonais sont des leaders en puissance qui peuvent transformer leurs familles, leurs quartiers, leurs villages et leur pays. Voilà pourquoi nous sommes sur le terrain pour vous rencontrer, afin de faire ensemble en ce sens qu’on est mieux servi que par soi-même. Le Gabon nouveau n’est donc pas un morceau de papier mais un rassemblement de tous les gabonais. Je suis venu vous dire que le Gabon nouveau est possible. Voilà pourquoi nous vous demandons de vous joindre à nous», a-t-il déclaré.

S’agissant du positionnement de son parti politique, l’orateur a indiqué qu’il n’est ni dans la majorité, ni dans l’opposition, mais au centre. «Au PDG, il y a eu des changements qui ont fait en sorte que ceux qui étaient des grands chefs ont été relégués au second plan. N’étant donc pas d’accord, ils ont créé le PDG de l’opposition. Nous estimons que malgré le fait que pouvoir quitter le PDG pour rallier l’opposition, il demeure toujours le PDG. Pour ainsi dire que Gabon nouveau n’est pas allié du PDG ni de l’opposition et que nous ne sommes pas d’accord avec la gestion du Gabon depuis 60 ans», a-t-il dit avant d’ajouter que «nous devons être radicaux dans nos idées, mais dans la non-violence».

En réaction à cette intervention, les différents intervenants ont salué la vision déclinée. Ils ont exprimé leur adhésion non seulement au message, mais également à cette formation politique.

Des interventions qui ont réconforté l’Evêque. Ce dernier a de ce fait annoncé la tenue d’un grand évènement à Libreville de son parti, le 25 avril prochain. Une rencontre, a-t-il dit, qui verra la présence des hommes et des femmes en provenance de l’intérieur et de l’extérieur du pays. Il a également fait savoir l’effectivité, dans les prochains jours, des canaux d’information de son parti, au nombre desquels, figure le site web.

Il faut rappeler que l’ancien cadre de l’Union nationale, Mike Steeve Jocktane avait été porté, le 21 octobre 2019 à Libreville, à la tête d’un nouveau parti politique appelé «Gabon Nouveau», au cours d’une assemblée générale extraordinaire. Dans une interview accordée à notre rédaction au lendemain de son élection, il avait promis descendre sur le terrain pour aller à la rencontre des populations.

Stéphane Nguéma

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires