La Chine disposée à accompagner le Gabon dans la relance des activités économique et social

22-05-2020

La République populaire de Chine à travers le Parti communiste Chinois (PCC) a exprimé sa disposition à aider le Gabon par le Canal du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) dans la relance des activités économique et sociale impactées par la crise sanitaire due au Covid-19. C’est ce qui ressort des résolutions du séminaire par visioconférence tenu entre les deux formations politiques amies du 18 au 21 mai.  

Au cours de cette rencontre, il a été question de voir comment la Chine qui a connu l’épidémie et qui a pu également la circonscrire peut aider le Gabon non seulement dans la lutte, mais également dans la relance de l’économie et le social.

Au sortir de ce séminaire, le Secrétaire général du Parti démocratique gabonais, Eric Dodo Bounguendza est revenu sur la relance économique et la lutte contre les inégalités sociales  qui ont constitué les échanges avec leurs «camarades» du Parti communiste chinois, tout en exprimant son appréciation.

«Nous avons également abordé des  questions non seulement économiques mais aussi sociales. Nous savons que le président de la République a lancé il y a quelques années une politique de lutte publique  contre la pauvreté au Gabon et que la Chine et le Parti communiste chinois sont engagés également dans cette politique publique concernant le peuple Chinois, en vue d’amener ce peuple à s’asseoir comme une société de moyenne aisance. Nous avons également insisté dans nos échanges sur la gestion post-Covid-19 tant au niveau économique que social. Notamment en matière de diversification de notre économie, en ce qui pourrait être les apports de la Chine dans ce sens», a-t-il déclaré.

«Nous avons passé en revue un certain nombre de thématiques de très grandes importances dans la pratique même de la gestion sanitaire, dans la pratique de la coopération inter-Etat et Etat et dans les échanges de coopération entre le Gabon et la République populaire de Chine. Nous avons ouvert quelques voies qui seront approfondies par le Distingué camarade président, Son excellence Ali Bongo Ondimba et son homologue Chinois, Xi Jinping pour avoir la formalisation desdites voies, si elles rencontrent leur assentiment commun», a-t-il poursuivi.

Et d’ajouter que «nous avons également arrêté un certain nombre de propositions qui pourraient faire l’objet, au regard de la fécondité de  la subsistance des recommandations, d’une réflexion profonde au niveau du gouvernement pour la mise en œuvre des ces voies propositionnelles».

Le Secrétaire général du PDG a indiqué que la primeur des ces recommandations est réservée au président de la République en sa qualité de  premier responsable du parti au pouvoir.

«L’exclusivité de toutes ces propositions et recommandations est réservée d’abord au Distingué camarade président. Nous abordons de manière circonstanciée comment la Chine et le PCC pourraient apporter leur expertise complémentaire au PDG dans l’accompagnement, dans l’appui à la politique publique  qui tient tant à cœur au Distingué camarade président, Son Excellence Ali Bongo Ondimba à savoir la lutte contre la pauvreté, les inégalités sociales dans notre pays», a-t-il affirmé.  

Aussi, a-t-il  fait savoir que cet échange a été instructif tant dans le domaine politique qu’économique et social. Tout en indiquant que les deux parties envisagent  maintenant dans les semaines à venir voir dans quelle mesure compléter tout cela sur les plans sportif et culturel.

«Cet échange a été très constructif et très positif parce qu’au-delà de quelques pistes disposées déjà dans notre feuille de route propositionnelle à l’endroit du gouvernement de la République, mais surtout à la très haute attention du Distingué camarade président, Ali Bongo Ondimba, nous nous sommes rendus compte que des éléments complémentaires liés à l’expertise de la gestion du parti au pouvoir de cette pandémie du Covid-19, pouvait nous être très utiles», a-t-il dit  

«Nous pensons que cela a été un exercice fructueux et qu’au-delà de la politique politicienne, un parti politique doit également confronter ses idées, ses expériences avec d’autres en vue de pouvoir parfaire son fonctionnement et surtout son accompagnement aux pouvoirs publics qui gèrent la Nation et les populations de notre pays», a-t-il conclu.

Rappelons que pour l’entame de cette dynamique d’appui au Gabon dans la gestion du Covid-19, le PDG recevra dans les jours à venir une importante cargaison du matériel médical de protection. Cette dotation, a indiqué Eric Dodo Bounguendza, sera remise au COPIL  afin qu’il soit la  à disposition de tous les gabonais sans distinction.

Stéphane NGUEMA

 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires