Les Droits des femmes, centre d’actions de la Fondation Sylvia Bongo Ondimba en 2019

07-07-2020

C’est ce qui ressort du rapport d’activités annuel publié par cette structure le mardi 7 juillet à Libreville. Ce document passe en revue  l’intensification des grandes  actions  posées par la Fondation en faveur des droits des femmes, au regard de la place importante  qu’elles occupent dans le processus du développement du Gabon.    

Revenant tout d’abord sur la mobilisation de  plus de 3000 personnes pour la marche contre les violences basées sur le genre lors de la Journée nationale de la Femme le 17 avril 2019, ce rapport indique que  la Fondation a initié un ambitieux processus de conception d’une stratégie de réduction des inégalités femmes-hommes avec le concours d’experts gabonais et internationaux. Cette réforme en profondeur des droits des femmes au Gabon, a-t-il poursuivi,  vise à améliorer la position des femmes dans la société gabonaise aux niveaux juridique, éducatif, sanitaire, économique et politique.

Aussi, en terme de reconnaissance de  la contribution importante de la société civile à cette noble cause, la Fondation rappelle la création de deux prix en 2019 pour encourager les personnes et associations profondément engagées et actives sur le terrain. Deux associations, notamment,  l’Observatoire des Droits de la Femme et de la Parité (ODEFPA) et Cri de Femmes, ont d’ailleurs  été primées lors du Prix Agathe Okumba d’Okwatsegue. A cela, s’ajoute le Concours «Coup 2 Cœur» qui a récompensé quatre réalisateurs pour leurs courts-métrages de sensibilisation sur les violences faites aux femmes.

Dans son combat pour promouvoir les droits des femmes, il a également été question de  garantir leur droit à la santé, notamment grâce au programme «Agir contre le Cancer», un des piliers de la Fondation. Ce programme continue d’étendre son empreinte sociale avec l’installation du «Village Rose» dans toutes les courses du Marathon du Gabon et la signature d’une convention de partenariat avec la Direction générale de la Santé militaire portant sur l’appui matériel de la Fondation aux cliniques mobiles. Ce,  afin d’augmenter les actions de sensibilisation et de détection des cancers féminins.

A côté de cela,  il y a que l’amélioration de  la prise en charge des cancers féminins nécessite selon elle,  une compréhension approfondie des facteurs qui sous-tendent les perceptions de la maladie par les populations. Dans cette optique,  la Fondation a décidé de mener une étude sur les connaissances, attitudes et pratiques (CAP) du cancer en partenariat avec le Département d’épidémiologie biostatistiques et informatique médicale de la Faculté de médecine de Libreville.

En guise de remerciement aux  partenaires qui accompagnent cette fondation depuis de nombreuses années, sa Présidente, Sylvia Bongo Ondimba  rappelle  dans ce rapport que: «malgré les belles victoires et avancées réalisées, il reste encore du chemin à parcourir pour construire le Gabon de demain. Un Gabon uni, solidaire, juste. Un Gabon qui offre à chacun la place qu’il mérite dans la société».

Stéphane NGUEMA

 
 
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires