Transgabonaise: «Les premiers travaux débuteront en septembre», (Porte-parole de la Présidence)

15-07-2020

Le porte-parole de la présidence de la République, Jessye Ella Ekogha a annoncé mardi à Libreville au cours d’une conférence de presse, que les premiers travaux de construction de la Transgabonaise, d’un linéaire de 780 kilomètres, vont finalement débuter au mois de septembre prochain. Il a justifié le report de l’entame du chantier initialement prévu au mois de juillet en cours,  par le fort impact des effets de  la pandémie du Covid-19  sur l’économie du pays.    

«Pour la Transgabonaise,  il a été annoncé normalement que les premiers travaux débuteront en septembre», a-t-il dit.

Justifiant ce énième report, Jessye Ella Ekogha a indiqué qu’il s’explique par le fait que l’Etat a procédé à des réaménagements dans la loi des finances rectificative adoptée en juin dernier au parlement. Ces réaménagements sont consécutifs aux dépenses imprévues par l’Etat dans la mise en œuvre de la stratégie de lutte contre la covid-19. Des dépenses qui n’étaient pas inscrites dans la loi des finances initiale.  

«La Covid-19  a amené l’Etat à repenser les décisions qui ont été prises.  Nous avons fait un effort particulier sur la prise en charge des populations et sa protection face à cette pandémie qui n’était pas anticipée. Cela amène à des dépenses qui n’étaient pas prévues. De façon claire,  à titre d’exemple, quand vous êtes dans votre famille et qu’un décès survient, les dépenses liées à cela n’ont pas été prévues dans votre budget. Par conséquent, vous réglez les dépenses liées à ce décès  ou à la maladie en allant piocher dans votre caisse qui était vouée à rajouter par exemple des briques dans votre maison ou à couler votre dalle en béton ou acheter votre terrain. Il en est de même pour  l’Etat.  Ainsi, sur certains projets, il y a des arbitrages qui sont faits», a-t-il expliqué.  

Aussi, le porte-parole de la présidence a également fait savoir que la loi des finances rectificative 2020 place en priorité les préoccupations sociales, sur instructions du président de la République, Ali Bongo Ondimba.

«La volonté du président de la République et des instructions qu’il a transmises au Chef du Gouvernement,  c’est de s’axer  sur les dépenses sociales d’abord, l’Education vu que dans la  loi des finances rectificative on a augmenté de 30%  le budget lié à la santé, il y a des dépenses de solidarité, en définitive tout ce qui touche le quotidien des gabonais», a-t-il affirmé.

Et d’ajouter que «nous travaillons sur une restructuration de la  dépense et sur une priorisation des projets en fonction des ressources disponibles».  

 Pour ce qui est du Fond d’initiative départemental (FID) ou de la dernière mesure sur le fonds de péréquation des collectivités locales, il a dit laisser le  ministère de l’Economie de s’exprimer là-dessus dès que tous les calibrages auront été faits.

Le chef de l’Etat gabonais avait annoncé ce projet de la Transgabonaise  lors de son discours à la nation du 16 août dernier 2019, dans le cadre de la commémoration du 59ème anniversaire de l’Indépendance du Gabon. Cette annonce a été suivie par la signature du partenariat avec le groupe Meridiam le  24 octobre 2019 à Libreville, la construction du tronçon qui permettra le raccordement de la province de l’Estuaire à celle du Haut-Ogooué (Sud-Est) sur un linéaire de 780 km.  

 Stéphane NGUEMA

 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires