Sécurisation de la zone Tampon d’El Guergarat : Le Gabon et Sao Tomé & Principe en soutien au Maroc

16-11-2020

Le ministre des Affaires étrangères du Gabon, Pacôme Moubelet Boubeya et le président de l’Assemblée nationale de Sao Tomé & Principe, Delfim Santiago Das Neves, ont respectivement exprimé les 14 et 15 novembre 2020, leur soutien et solidarité au Maroc pour avoir rétabli la circulation des personnes et des biens dans la Zone Tampon d’El Guergarat bloquée depuis le 21 octobre dernier par des milices de Polisario.

Le Gabon, à travers son ministère des Affaires étrangères, a tenu à exprimer sa solidarité au Royaume chérifien pour avoir rétabli la sécurité devant permettre la circulation des personnes et des biens.   

«Le ministère gabonais des Affaires étrangères a exprimé son soutien aux actions du Maroc en faveur de la sécurisation de la zone tampon d’El Guergarat afin d’y assurer le flux régulier des biens et des personnes», indique la communication. 

Le Gabon tient à réaffirmer son soutien constant à l’initiative marocaine d’autonomie qui présente des perspectives crédibles pour une résolution définitive de ce différend. 

Le Gabon, qui entretient d’excellentes relations d’amitié et de coopération avec le Maroc, a condamné les actes des milices du Polisario qui portent atteinte à l’intégrité du processus politique mené sous l’égide exclusive du Secrétaire général des Nations unies en vue de la recherche d’une solution politique définitive et durable sur la question du Sahara Marocain. Il soutient donc les actions marocaines en faveur de la sécurisation de la zone Tampon, afin d’y assurer un flux régulier des biens et des personnes.

Pour sa part, le président de l’Assemblée nationale de Sao Tomé & Principe a justifié son soutien par le caractère légal de l’action marocaine. 

Le Royaume du Maroc et son peuple comme partisans indéfectibles de la tranquillité et de la paix, «nous pensons qu’au nom de la légalité des solutions plausibles à la circulation des personnes et des biens seront trouvées de manière à pouvoir assurer la sécurité de la population», a-t-il dit. 

«C’est avec une grande tristesse et avec une profonde inquiétude que nous avons pris connaissance de la circulation des milices du Polisario, depuis le 21 octobre, dans la zone tampon d’El Guergarate dans le Sahara marocain dont les actes provoquent un blocage occasionnel de la circulation des personnes et des biens dans les zones avoisinantes», a fait savoir M. Das Neves.

Dans un contexte où tous les pays du monde sont confrontés à l’épidémie de Covid-19, «nous considérons cet acte comme criminel, répugnant et condamnable auquel nous ne souscrivons pas», a-t-il indiqué, exprimant en son nom et au nom du peuple de Sao Tomé et Principe, sa solidarité envers le Royaume du Maroc tout en réitérant la position du pays reconnaissant l’intégrité territoriale du Royaume.

Le Royaume du Maroc a réagi vendredi dernier pour rétablir la libre circulation civile et commerciale dans la zone tampon d’El Guergarat au Sahara Marocain au nom de la légalité internationale, en réaction face aux provocations des milices du Polisario, mettant ainsi un terme à la situation de blocage occasionnée. 

Le Royaume chérifien a justifié son action par la persistance des agissements par Polisario en violation des accords militaires et au mépris de la position des Nations unies. «Le Maroc a donc décidé d’agir, dans le respect de ses attributions, en vertu de ses devoirs et en parfaite conformité avec la légalité internationale», indique-t-on.

Stéphane NGUEMA
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires