Le DG de la CNAMGS dément avoir détourné de l'argent pour financer sa campagne

05-12-2018

Accusé d'avoir détourné des fonds pour financer sa campagne électorale pour le compte du tour unique de l’élection locale du 6 octobre dernier dans le département du Woleu (Nord), le directeur de  la Caisse nationale d'assurance maladie (CNAMGS), Renaud Allogho Akoué a démenti, ce mercredi dans une communication à Libreville, démenti avoir puisé 300 millions de F CFA dans les caisses de la structure qu'il dirige.

Tête de liste du Parti démocratique gabonais (PDG,  au pouvoir) des élections locales dans le département du Woleu à Oyem, l’actuelle directeur général de la CNAMGS, Renaud Allogho Akoué a réfuté cette accusation. Il a dit avoir bénéficié des moyens financiers mis à disposition par son parti au même titre que d'autres candidats. Sans oublier ceux provenant de ses donateurs.

«En tant que membre du Parti démocratique gabonais et tête de liste aux locales dans la commune d'Oyem, Renaud Allogho Akoué a reçu un financement de son parti politique et des donateurs comme cela est de coutume», a-t-il dit. Ajoutant que cette accusation relayée par la presse constitue «une absurdité totale, une allégation mensongère et une énième tentative visant à discréditer l'image du DG de la CNAMGS».

Rappelant qu'il a lancé le plan stratégique de la CNAMGS 2018-2022 et qu'il n'est pas gestionnaire des fonds alloués à la structure qu'il dirige, il a fait savoir  en conséquence, que  les budgets ne sont décaissés que pour des projets d'intérêt communautaire par des personnes habilitées. «Les règles comptables à la CNAMGS sont très strictes et aucun décaissement ne se fait sans justificatif», a-t-il conclu.

Pour lui, chaque fois qu'un compatriote brille par son travail et qu'il est pressenti pour des hautes responsabilités, il est toujours victime des coups bas et de calomnie.

Rappelons que le directeur général de la CNAMGS est accusé entre autres, d'avoir loué des avions pour rallier la capitale de la province du Woleu-Ntem pour sa campagne par notre confrère "La lettre du Gabon".

En février 2018, le média en ligne Gabonreview avait publié un article de presse  relevant que le Directeur général de la CNAMGS menait un train de vie dispendieux dans une structure à l'agonie par l'achat du mobilier et d'un véhicule de fonction à des sommes exorbitantes.

Stéphane Nguéma
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires