Communication : Gabon 24 se sépare des fonctionnaires

07-02-2019

Au total neuf (9) fonctionnaires en service  à la chaîne de télévision publique, Gabon 24, à savoir un rédacteur en Chef, 4 journalistes, 2 cameramen, un opérateur de son, et un monteur, ont été virés, et  remis à la disposition du ministère de la Communication, le 25 janvier dernier, date de signature du document signifiant leur cessation de travail au sein de ce média public. Une situation quelque peu confuse  au regard du statut de média public de cette chaine de télévision au sein de laquelle ils évoluaient.

Alors que l’Agence gabonaise de presse (AGP) vient de se séparer d’une quinzaine de ses agents contractuels pour des raisons économiques, la Chaine de télévision publique Gabon 24, a décidé de garder uniquement des contractuels devant travailler pour un média qui se veut rattaché à la Présidence de la République,  première institution de l’Etat .  

Interrogés sur ce qui venait de leur arriver, quelques agents virés, sous couvert d’anonymat, ont  expliqué qu’ils avaient été convoqués un après-midi par la direction du média public,  pour leur  informer de ce  que, pour des raisons de restructuration, le président du Conseil d’Administration de la chaîne de télévision Gabon 24,  Ike Ngouoni   Aila Oyouomi et le Secrétaire général de la Présidence, Jean Yves Teale, avaient décidé de se séparer de son personnel fonctionnaire avec effet immédiat. 

«Après avoir été informé de notre éviction, nous nous sommes rendus à la direction des Ressources humaines de la Présidence de la République. Quelle a été notre surprise de constater que nos lettres de cessation avaient été émises depuis le 23 janvier dernier et signé le 25 du même mois.  Environ une semaine avant que nous soyons informés de notre départ», a expliqué l’un des fonctionnaires.

Présentement dans le but de se refaire, ils auraient entrepris des démarches auprès de leur administration d’origine en vue de rencontrer le Directeur des Ressources humaines du ministère de la Communication pour en savoir davantage sur leurs nouveaux postes d’affectations.    

Toutefois, ces agents fonctionnaires, qui affirment quitter cette chaîne sans regret, ont tenu à marquer leurs incompréhensions à la décision, car, ils ne croient pas trop à la raison de restructuration énoncée par la direction. D’autant plus qu’ils ne percevaient aucune prime de Gabon 24, si ce n’est leur salaire de fonctionnaires. Et en plus, la direction serait entrain de recruter des contractuels en remplacement des fonctionnaires.    

Contactée par la rédaction de l'Agence gabonaise de Presse, la Direction dudit média public n’a pas souhaité s’exprimer sur la question.

Pour rappel, la chaîne de télévision Gabon 24 est une chaîne de télévision d'informations en continue, lancée le 25 mai 2016. Elle est diffusée sur le bouquet Canal Plus Afrique et  a pour vocation de suivre l'actualité gabonaise et internationale. Actuellement elle  aurait été sortie du groupe Gabon télévision et  rattachée à la direction de la Communication de la Présidence de la République. Un rattachement qui s’assimilerait à une reprise en main du média par la première institution du pays, laquelle reprise laisse planer à nouveau le spectre de la défunte RTG2.   

Zita Sonia Okassa 


 


 
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires