Religion 

Les messagères de bonnes nouvelles intercèdent pour le Gabon

15-04-2019

Réunies en messagères de bonnes nouvelles, les femmes des différentes églises de réveils du Gabon ont organisé des temps de prières dédiés à la nation, invitant l’église du Gabon à se joindre à elles. Ces moments d’intercession, qui ont duré près de deux mois, avaient pour thème «Je suis Esther, j’enfante le Pourim».

L’initiative émane  de la vision de l’Apôtre Zoé-Prophetie Mba Mintogho de l’église ‘’La Nouvelle Jérusalem céleste’’, en collaboration avec différentes églises de réveils de Libreville. Des temps d’intercession pour le Gabon ont été organisés sous le thème, «Je suis Esther, j’enfante le Pourim». Partant du fait que le pays traverse des moments difficiles, ces messagères de bonnes nouvelles avaient pour objectif de rétablir le règne de Dieu au sein de la nation par le don de soi à travers ces moments.

Le choix du thème de cette 1ère édition, n’était pas fortuit. En effet, depuis le livre de la Genèse, la femme a été créée au côté de l’homme comme une aide. Aussi, la Bible relate qu’au même titre que l’homme, la femme également doit régner avec lui. Ainsi, le livre d’Esther est une parfaite illustration du rôle que la femme a à jouer dans l’œuvre du Seigneur.

«Esther, bien que reine n’a pas regardé son titre ou statut. Elle a porté, au péril de sa vie, le fardeau de son peuple, en bravant les procédures établies par le roi de Suze. C’est donc à Esther que nous, femmes chrétiennes du Gabon, devons nous identifier, pour sortir le pays de sa léthargie. Car, il n’est plus question pour nous de regarder à nos statuts sociaux, à nos propres intérêts, à nos différences interethniques, etc. L’avenir du Gabon est en jeu et nous devons nous lever, comme Esther l’a fait en son temps. Car, nous devons enfanter le Pourim, c’est-à-dire cette victoire sur toutes les forces mystiques et physiques qui oppressent le Gabon», a déclaré l’Apôtre Zoé-Prophetie Mba Mintogho. 

Sur près de deux mois, les ‘’Esther’’ du Gabon ont donc jeûné, prié, intercédé en plaidant la cause de la nation devant Dieu. Divers camps ont abrité ces moments, notamment ceux des églises Alliance Chrétienne SNI-Owendo, Rhéma, Sinaï, Turban Royal et la Nouvelle Jérusalem Céleste.

Si la première édition a connu une forte mobilisation, la 2ème édition est grandement attendue. Notons que les populations sont invitées à se mobiliser afin de prier pour le salut du Gabon.

Ariane Nadia Mpenga

 
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires