Containers de Kevazingo disparus : 200 retrouvés et plusieurs arrestations

14-05-2019

Le procureur de la République, Olivier Nzahou,  a  organisé, le lundi 13 mai dernier,  un point  de presse au cours duquel il a fait un bilan à mis parcours de l’enquête. Il ressort que 200 containers ont été retrouvés et plusieurs arrestations  réalisés au niveau des administrations des douanes et des eaux et forêts.

Faisant un bilan à mi-parcours de l’enquête sur la disparition de 353 containers de Kevazingo au port  d’Owendo où ils étaient gardés sous mains judiciaires, le procureur de la République, Olivier Nzahou, a donné les premiers éléments sur l’avancée de cette enquête. Sur les 353 containers disparus, 200 ont été localisés à divers endroits au port d’Owendo, et des arrestations réalisées parmi les fonctionnaires des administrations des douanes et des eaux et forêts, à l’issue des investigations rondement menées par la police judiciaire. 

La tête du «Réseau Kevazingo» aurait également été identifiée. Il s’agit d’un entrepreneur de nationalité chinoise connu sous le nom de François Wu. De son vrai nom Wu Jufeng, le présumé commanditaire de la distraction des containers est le représentant de la société 3C Transit au Gabon. Une société que les autorités judiciaires gabonaises présentent comme «la pièce maîtresse du réseau de trafic du Kevazingo au port d’Owendo». François Wu est «activement recherché» par la justice.

Pour le procureur de la république, l’enquête diligenté par la police judiciaire a révélée que plusieurs  fonctionnaires publiques des administrations des douanes et eaux et forets ont activement et passivement favorisé cette disparition, au profit de  Zhu Kongfu et Amy Zang, aux fins d’exportation non autorisée avec l’action des complices de certaines autorités du pays.
Affaire à suivre…

Franck Obame

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires