Suspension d’Yves Laurent Ngoma : RFI  déplore la sanction

24-08-2019

La Haute autorité de la Communication (HAC) a à nouveau fait parler d’elle le jeudi  22 août écoulé. Outre le journal en ligne Gabonreview qui s’est vu retirer son autorisation d’émettre pour une durée de trois mois, à cause de «déformations de faits»,  le correspondant de Radio France international (RFI) au Gabon, Yves Laurent Ngoma, a aussi écopé d’une «interdiction d’exercer de deux mois». 

RFI a «déploré» cette sanction dans un message publié sur ses canaux de communication.  Si le Laurent Ngoma a toujours travaillé en toute bonne foi». 

Pour rappel, le correspondant de RFI a affirmé, dans un article du 17 août dernier relatant le défilé militaire au Gabon, que «le président (Ali Bongo Ondimba, ndlr) ne s’était à aucun moment levé comme autrefois pour saluer les troupes». Ce qui est assez loin de la vérité.

 Aussi la HAC y a-t-elle vue une information «inexacte avec insinuation malveillante mettant en cause l’intégrité physique du président Ali Bongo Ondimba». Toute chose qui est punie par  l’article  44 de  la loi n¨°019/2016 du 9 août 2016 du Code la Communication, précise l’organe de régulation des médias. 

Notons que ce retrait d’accréditation est également valable pour son poste de directeur de la publication du journal en ligne Gabonactu. com

Freddy Eyogue
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires