Deuxième édition Okassi 241 : la beauté naturelle de la femme gabonaise valorisée

08-09-2019

La deuxième édition du concept Okassi241, organisée le samedi 07 septembre 2019 à Franceville, chef-lieu de la  province du Haut-Ogooué (Sud-Est), par une jeune femme gabonaise, Géraldine Mpiga, avait pour objectif d’inciter les femmes à revenir au naturel et à avoir une meilleure estime d’elle-même. 

Initiatrice du concept Okassi241, Géraldine Mpiga prône le naturel de la femme. Par son concept Okassi241, qui signifie ‘’la femme’’ en langue obamba, et 241, relevant l’indicatif du pays, elle valorise la femme vivant au Gabon en mettant l’accent sur le naturel.

«Pour cette année Okassi241, pour sa deuxième édition, a décidé de l’organiser à Franceville. Nous voulons faire profiter aux femmes de Franceville ce concept. Nous prônons le retour au naturel, tout ce qui est soin du naturel, les cheveux, le corps. C’est aussi pour encourager et soutenir ces femmes qui ont décidé de retourner au naturel, c’est-à-dire garder sa peau telle, ne pas se dépigmenter, garder leur cheveux telle ne pas faire de défrisage», a expliqué l’organisatrice.

Aussi, durant une journée les femmes, qui ont fait le déplacement, ont pu bénéficier de diverses ateliers basés sur le partage des astuces et d’expériences, sur le soin du corps, sur le stress, la nutrition, notamment «comment vaincre le stress pour avoir des beaux cheveux et une belle peau», «Mes cheveux, ma peau, bien-être de l’intérieur, par une bonne alimentation», «démêlage des cheveux entre mères et filles». 

Par ailleurs, Okassi241 a également été l’occasion de donner aux uns et autres les clés de l’estime de soi. A cet effet, une conférence sur ledit thème, animé par le coach de vie, Mme Lidwine Staelle Mano Linis, a été au rendez-vous. 

D’après cette dernière, la confiance de soi est une composante de l’estime de soi, l’estime de soi est composée de l’amour de soi, la connaissance de soi et la perception de soi.

Aujourd’hui, a-t-elle poursuivi, «J’ai partagé avec l’assistance, ce que j’ai appelé les trois ‘’R’’, Reconnaitre, c’est-à-dire identifier l’origine de son manque de confiance en soi, retrouver cette histoire douloureuse qui est enfuie en  nous et qui est la cause du manque d’estime de soi, renoncer, c’est-à-dire pardonner, à soi-même et aux autres,  et résister, en adoptant des bonnes attitudes car avec une nouvelle attitude, nous pouvons redorer notre estime de nous-mêmes», a expliqué Mme Lidwine Staelle Mano Linis.

Pour la mairesse du 3e arrondissement de la commune de Franceville, Mme Elodie Diane Fouéfoué épouse Sandjoh, qui a rehaussé l’évènement par sa présence,  le concept Okassi241 est à féliciter et à encourager. Car il a permis à certaines de prendre la résolution de devenir naturel, à d’autres d’avoir les astuces nécessaires pour prendre soin de ses cheveux et ses peaux par des astuces naturelles et par une alimentation saine.

Une satisfaction totale pour les nombreuses participantes qui, au sortir de cet évènement, ont pu saisir non seulement les nombreuses astuces et rudiments sur le bien-être au naturel, mais aussi sur les différentes causes du manque d’estime de soi et les clés pour en sortir afin de vivre une vie épanouie.

Un défilé de mode et une exposition ventes ont agrémenté cette journée.
 
Zita Sonia Okassa 
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires