Ouverture à Libreville d’un atelier d’appui à la société civile d’Afrique centrale pour la prévention des conflits

08-10-2019

Libreville, capitale du Gabon, abrite depuis ce mardi 8, jusqu’au 10 octobre, un atelier  d’appui à la Coalition des organisations de la société civile (OSC) d’Afrique centrale en planification stratégique des activités de prévention et de résolution des conflits, organisé par la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC), en partenariat avec l’Union européenne (UE) et l’Organisation des Nations unies pour l’Afrique centrale (UNOCA).

Financé par l’Union Européenne (UE) et l’organisation des Nations Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA), cet atelier a pour objectif, de renforcer et pérenniser le partenariat entre la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et les organisations de la société civile (OSC) d’Afrique centrale, en matière de paix et sécurité et, plus particulièrement de prévention et résolution des conflits. 

Elle vise également la consolidation de la paix en renforçant la coalition des OSC au plan juridique et opérationnel.

Autrement dit, au sortir dudit atelier, les OSC devraient disposer des textes juridiques (statut et règlement intérieur), d’un manuel de procédures institutionnelles et d’outils administratifs leur permettant de jouer pleinement leur rôle en faveur de l’éducation à la culture de la paix.

Aussi, l’atelier devrait-elle doter la coalition d’un plan d’action triennal, pour permettre son lancement officiel. De même qu’elle devrait faciliter la mobilisation des ressources financières et le démarrage effectif de son action. 

La rencontre de Libreville a enregistré  25 participants issus  des 11 Etats membres de la CEEAC, composés de la coordination de la coalition des OSC, des points focaux nationaux, de l’équipe technique du Mécanisme d’alerte rapide de l’Afrique centrale (MARAC) et des personnes ressources.

Selon les organisateurs, les OSC se sont inspirées du modèle de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), qui travaille avec un réseau autonome de la société civile sur la prévention des conflits appelé Réseau Ouest-africaine pour la consolidation de la paix (WANEP), également présent à Libreville pour la circonstance.

La mise en place de la coalition des OSC découle de la rencontre du 25 au 29 mars 2019, à Douala au Cameroun, entre les différentes organisations de la sous région. 

«Il faut louer l’effort de la CEEAC, à vouloir contribuer au changement d’approche dans la gestion des crises et des conflits régionaux pour plus d’efficacité. Ainsi, à travers son approche multisectorielle, qui sollicite l’expertise des organisations des jeunes, des femmes, des représentants de la société civile, comme éléments clés du dispositif d’alerte précoce et à soutenir, car, elle a fait et elle fera ses preuves», a déclaré la représentante de l’UNOCA, Marilyn Ngum Fru.

L’ouverture de cet atelier a également été marquée par les allocutions des représentants de l’UE, Luis Moratinos, et de l’UA, Cecilio Jesus Mba Akele, ainsi que du mot de bienvenue du directeur des affaires politiques et du MARAC, Baudouin Hamuli Kabarhuza. 

Herman Ulrich Ngoulou
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires