Grève des régies financières : les syndicalistes disent non à l’ingérence politique

20-11-2019

Réunie le mardi 19 novembre écoulé à Libreville, alors qu’un front social est ouvert au sein de leur département ministériel, une franche des syndicats des régies financières dit non à l’ingérence politique dans l’activité syndicale.

«Nous condamnons avec fermeté le comportement aux antipodes de l’éthique syndicale de certains leaders syndicaux des régies financières qui visent à réclamer la démission d’un ministre. Nous nous démarquons de ce type de comportement politique et politicien qui n’ont rien avoir avec les revendications d’ordre social», a déploré la plate-forme syndicale, conduite par Judicaël Mbadinga, président du syndicat modèle de l’Economie gabonaise.

En effet, la franche syndicale estime que le ministre  de tutelle «a fait montre d’ouverture et de solidarité nationale en invitant les partenaires sociaux à la table de discussions». Des échanges  au cours desquels «des avancées ont été enregistrées» dans le cadre de leurs revendications sociales. Matérialisant ainsi la mission d’un syndicat, qui est celle de contribuer à l’amélioration des conditions de vie et de travail des agents.

En  disant s’inscrire  dans la démarche constructive du ministre, lequel qui a mis en place un cadre de dialogue entre administration et partenaires sociaux, la franche syndicale a appelé les autres regroupements de travailleurs  des régies financières à rejoindre la table d’échanges.

«Nous lançons un vibrant appel en direction de tous les leaders syndicaux de notre département ministériel à rejoindre la table de discussion pour engager un dialogue franc et sans tabou sur tous les problèmes qui minent notre ministère», a conclu le porte-parole, Judicaël Mbadinga.

Emma Raïssa Minko

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires