Audience ministère Justice

Le Renforcement de la coopération entre le Gabon, l’Espagne et l’UNESCO sur le plan judiciaire au menu

12-02-2020

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Erlyne Antonela Ndembet épouse Damas, a reçu en audience ce mercredi, le représentant résidant de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la Culture (UNESCO), Vincenzo Fazzino, et l’ambassadeur d’Espagne au Gabon, Fernando Alonso Navaridas. Au centre des échanges, de ces deux rencontres distincts, le renforcement de la coopération sur le plan judiciaire, particulièrement dans le milieu carcéral.

En vue de renforcer la coopération bilatérale, le ministre de la Justice Garde des Sceaux, Erlyne Antonela Ndembet épouse Damas, a accordé deux audiences au représentant résidant de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la Culture (UNESCO), Vincenzo Fazzino, et l’ambassadeur d’Espagne au Gabon, Fernando Alonso Navaridas. Il a été questions, au cours de ces différentes rencontres d’échanger sur un éventuel partenariat dans le domaine judiciaire, particulièrement dans l’amélioration des conditions carcérales des détenus.

Faisant l’économie de leurs échanges, le représentant résidant de l’UNESCO a indiqué que l’organisme international va accompagner l’Etat gabonais à former la jeunesse carcérale aux métiers de l’informatique. 

«L’UNESCO a fait un travail préliminaire qui est disponible pour la concrétisation de ce projet. Et dès ce jeudi, nous irons sur le terrain visiter la prison centrale, en vue de déterminer le lieu qui pourra abriter le matériel, pour réaliser cette formation. Nous espérons que les jeunes qui pourront acquérir les compétences, dans le domaine informatique, pourront trouver un emploi ou une insertion dans le monde du travail, à leur sortie de prison», a affirmé Vincenzo Fazzino. 

Conscient de ce que le problème de la réinsertion des détenus se pose avec acuité dans les prisons gabonaises, le représentant résidant de l’UNESCO a tenu à préciser que pour le moment, seuls les jeunes sont concernés, particulièrement les jeunes détenus en phase terminale de peine.

Pour sa part, l’ambassadeur d’Espagne au Gabon, Fernando Alonso Navaridas, a également évoqué des partenariats entre le Gabon et l’Espagne en matière judiciaire. Le diplomate espagnol a mis l’accent sur les politiques que les deux pays peuvent avoir pour améliorer les conditions de détention de leurs détenus respectifs dans le territoire étranger. 

ANM et GLKM
 
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires