Confiserie: A la rencontre des saveurs bio d’Ulrick Awassi Lochi 

21-02-2020

Bien que titulaire d’un Master en Management, le jeune Gabonais Ulrick Awassi Lochi a entrepris de se lancer dans la confiserie, en créant, il y a un an, son entreprise dénommée «Lumière des Saveurs». Résultat, des produits bio et locaux, qui ravissent les palets. 

De nos jours, on ne fait pas toujours ce pourquoi on est diplômé. Ulrick Awassi Lochi, jeune compatriote de 30 ans, est la parfaite illustration. Détenteur d’un Master en Management des Organisations et des Projets, obtenu l’an passé dans une université marocaine, c’est pourtant dans le secteur de la confiserie qu’il se fait de plus en plus un nom. 

Il est aujourd’hui propriétaire de la PME «Lumière des Saveurs», créée en 2019, et qui a pour slogan «Laissez le bio vous suspendre». Le jeune entrepreneur gabonais sublime en effet des fruits et produits locaux 100% naturels, pour les décliner en plusieurs déclinaisons telles que des fruits confits, des sirops, des nougats blancs, des confitures, des bonbons, et bien d’autres. 

Si les débuts sont «difficiles», il n’entend cependant pas baisser les bras. Il en appelle d’ailleurs aux soutiens multiformes dans cette aventure. Notamment des pouvoirs publics, pour grandir son entreprise. C’est que le jeune compatriote souhaite rester fidèle à son triptyque de produits locaux bio, et bons.

Revenant sur comment il a basculé du Management à la restauration, Ulrick Awassi Lochi explique : «Conscient de la conjoncture que traverse le pays, j’ai décidé de me prendre en main après l’obtention de mon diplôme, en créant ma propre structure de confiserie. C’est aussi un peu pour cela que j’ai choisi d’orienter mes études supérieures dans le Management, pour gérer moi-même mon entreprise en cas de besoin. C’est en 2015, après l’obtention de ma Licence, que je me suis posé la question de savoir si après mes études, je ferai comme tout le monde, c’est-à-dire aller déposer mon CV dans des entreprises sachant que je peux passer plusieurs années sans décrocher un emploi. Je me suis ainsi convaincu de me lancer dans l’entreprenariat dès mon retour au Gabon. C’est ce que j’ai fait», a-t-il confié à l’AGP.

GLKM
 
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires