Covid-19/Port-Gentil : Une trentaine de passagers de la CNNII en confinement à Ntchengué

04-04-2020

Une trentaine de personnes, passagers de la Compagnie nationale de navigation intérieure et internationale en provenance de Libreville sont  en observation depuis samedi 4 avril à l’hôpital de Ntchengué dans la périphérie sud de Port-Gentil, après que leur bateau a été arraisonné à leur arrivée au port de la capitale économique. 

« Il y a un balai incessant d’ambulances entre le Port et Ntchengué », a constaté une journaliste sur place, précisant que « la circulation momentanément interrompue ». Une information confirmée par une infirmière qui travaille dans cet hôpital régional. 
 
« La CNNII n’a plus de bateaux rapides, il ne lui reste que les bateaux de fret et marchandises vulgairement appelé le bateau qui dort. Et là ils transportent les gens », a déclaré une journaliste à l’AGP.

Selon des sources concordantes, les bateaux de la Compagnie nationale de navigation intérieure et internationale (CNNII) servent outre le fret, à transporter des passagers de Libreville à Port-Gentil depuis la fermeture le 20 mars du trafic maritime, fluvial et lagunaire par le gouvernement. 

Les soupçons d’un trafic de passagers par la CNNII sinon par certains de ces agents ont été signalés à plusieurs reprises à l’AGP par une source digne de foi.

Le même trafic existerait par la route Port-Gentil – Omboué – Mandji qui débouche  à Yombi sur la nationale 1. De quoi mettre en danger les populations de Port-Gentil jusque-là épargnées par le Covid-19 malgré de fausses alertes.

Il y a moins d’un mois un bateau transportant des passager clandestins à destination de Port-Gentil a chaviré au large de Libreville, faisant trois disparus, nous rapporte une source proche de la marine marchande. Le reste des passagers avaient été secourus par une patrouille de l’Agence nationale de la protection de la nature (ANPN), mais l’information n’avait pas été rendue publique.

Dans ce contexte de confinement du grand Libreville annoncé par le chef de l’Etat, le trafic de passagers entre Libreville et Port-Gentil pourrait s’aggraver si rien n’est fait pour régler le problème de déplacements urgents pense un homme d’affaires établi dans la cité pétrolière.

Louis-Philippe MBADINGA  

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires