Offres télécom: La fracture numérique entre les couches sociales

06-04-2020

Avec la pandémie du Coronavirus, certains opérateurs de Télécommunications,  à l'instar de Gabon Télécom, ont mis à la disposition de leur clientèle des aménagements avantageux. Il s'agit de la gratuité des transferts d'argent et la suppression des frais lors des paiements d'Unités Edan via Mobicash, ainsi que le doublement des volumes Data sur tout achat de forfait internet pour encourager le télétravail, et occuper les internautes durant le confinement partiel. 

Pour les élèves et étudiants, ces offres leur garantissent un accès gratuit aux plateformes éducatives sans facturer les données consommées. Il s'agit des sites éducatifs gabonais et étrangers sélectionnés par le ministère de l'Education nationale et celui de l'Enseignement Supérieur pour assurer la continuité pédagogique autant que faire se peut. 

Mais il faut dire que de nombreux élèves et étudiants ne pourront bénéficier de cette gratuité, car ne possédant pas de smartphone, ou d'internet domiciliaire. En effet, il faut relever qu'une grande majorité de Gabonais est loin d'en bénéficier. Encore moins ceux de l'arrière-pays, où la couverture réseau n'est pas totale et connaît  parfois des perturbations. A cet instant, l'on comprend qu'il y a un fossé, une fracture sociale et numérique. Cette mesure de Gabon Télécom ne profitant qu'à une infime partie d'individus .

La réalité est que le Gabon n'a pas encore garanti l'accès au numérique pour tous. Une réalité qui s'impose pourtant, et que le confinement a fini par relever. Il ya encore beaucoup à faire dans le numérique. Avec des nombreuses perturbations que connaît ce secteur. 

Par LNL 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires