Covid-19 : Le Gabon compte désormais 33 cas positifs 

07-04-2020

Trois (3) nouveaux cas déclarés positifs, tous contaminés dans une structure sanitaire de la place, sont venus alourdir le bilan épidémiologique du Gabon.

Trois nouveaux cas positifs au Covid-19 ont été enregistrés  au Gabon ce mardi 7 avril.  Ce qui porte le nombre de cas déclarés à 33, pour un décès et une guérison. C'est ce qu'a indiqué le Comité de pilotage (COPIL) du plan national de riposte contre le Covid-19. 

Les 3 nouveaux contaminés sont des individus qui exerçaient dans une même structure sanitaire. Ils ont été contaminés par un autre de leurs collègues testés positifs il y a 3 jours. Si le COPIL n'a pas donné plus d'indication, d'aucuns soupçonnent qu'il s'agit de l'hôpital Égypto Gabonais de Libreville, structure dans laquelle exerçait la jeune médecin de 27 ans qui a récemment été testée positive au Covid-19. 

Quoi qu'il en soit, ces trois nouveaux cas étaient asymptomatiques. Ils ont été découverts grâce à la nouvelle approche du COPIL de tester systématiquement les cas contacts et les cas suspects. 

La conférence de presse de ce mardi nous renseigne aussi que face à un certain nombre de complications, 6 nouvelles personnes ont été mises sous traitement de chloroquine. En plus des 4 de lundi écoulé. Un d'entre eux a même été admis en soins intensifs.

Par ailleurs, deux autres malades probables-leurs tests sont attendus pour demain mercredi- ont été admis pour des détresses respiratoires.

Occasion pour le COPIL de s'insurger contre «les thérapies miracles» vantées ici et là par certains soignants et autres tradi-thérapeutes. En médecine, la guérison s'établit par des preuves palpables, a rappelé le porte parole du COPIL, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong À ceux-là, qu'ils continuent leurs recherches sans prendre les populations pour des cobayes, a-t-il ajouté. 

Toujours sur le plan épidémiologique, le COPIL a confirmé la contamination au Covid-19 du directeur général de la Société des Brasseries du Gabon (Sobraga), actuellement en France et de son Secrétaire général. Non sans indiquer que les personnes (13) qui ont été en contact avec ce dernier sont aujourd'hui en quarantaine.

Il faut dire que le secrétaire général de ladite entreprise, rentré au Gabon il y a un peu plus de deux semaines, avait observé sa période de quatorze jours, avant de partir travailler les 30 et 31 mars derniers. Internés à l'hôpital militaire du PK 9 pour suspicion de Covid, c'est hier que le COPIL a eu ses résultats, a-t-on appris.

Enfin, le COPIL a réitéré l'appel au respect des mesures barrières et au changement de comportements. Notamment face aux réalités de notre pays, où d'aucuns continuent à s'enfermer dans des bars pour consommer, et à jouer à des matchs de football dans les quartiers. Autant d'activités à risque qui peuvent se révéler être «des catalyseurs de flambée épidémiologique», en cette période déjà «critique».

Contrairement à une certaine rumeur, le COPIL a indiqué qu'«aucun ministre de la République n'est à ce jour malade de Covid-19». Le Pr Lee White, sur qui une certaine presse portait des soupçons, a été testé négatif au Covid-19.

Freddy EYOGUE

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires