Respect des mesures contre le Covid-19: Le gouvernement exige plus de fermeté aux Forces de l'ordre

08-04-2020

Le gouvernement gabonais, à travers un communiqué du ministère de l’intérieur,  rendu public  ce mercredi 8 avril, dont l’AGP a reçu copie, a instruit les Forces de sécurité et de défense, à demeurer fermes dans l’application des mesures prises  contre  la propagation du Covid-19.

Les Forces de sécurité et de défense nationale, ont désormais le feu-vert, pour passer à l’offensif, afin de faire respecter les mesures gouvernementales dans la lutte contre l’expansion du coronavirus au Gabon. C’est du moins, la substance du message émanant du communiqué publié par le ministre de l’intérieur, ce mercredi.

«Dans cette perspective, ces dernières sont autorisées à recourir, au besoin, aux mesures de coercition prévues par les lois et règlements en vigueur, notamment  interpellation immédiate des contrevenants, la saisie systématique du matériel servant à la continuité de l'exploitation concernée», indique le communiqué.

A travers cette montée au créneau, le gouvernement souhaite préserver «la santé et l’avenir des populations», qui pourraient être mis en péril  du fait de «l’irresponsabilité de certains compatriotes», déclare-t-il.

Ce communiqué fait suite à l’observation, des comportements inciviques de certains compatriotes qui ont fait le choix de violer les mesures édictées par les pouvoirs publics. Notamment, par la transformation des lieux d’habitation en débits de boisson occasionnels ou en lieux de culte informels; la poursuite de la pratique des sports collectifs à l’instar du football de quartier et de rue;  la fréquentation massive des marchés populaires au mépris de la distanciation sociale; le non-respect du confinement partiel, c'est-à-dire la circulation des personnes pendant les heures prohibées.

«Alors que la dernière communication du Comité technique de riposte nous Informe,   de la  progression inquiétante de la pandémie dans notre pays,  ces comportements de déni fragilisent les efforts du gouvernement dans cette lutte contre la propagation de la pandémie du Covid-19», rappelle le ministère de l’intérieur.

 A cet effet, l’église Catholique a été directement citée dans ce communiqué, pour avoir publié, par la voix du président de la Conférence épiscopale du Gabon, Mathieu Madega, un calendrier des célébrations pascales datant du samedi 4 avril, faisant fi des mesures portant fermeture des lieux de culte et interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes.

«Les mesures édictées revêtent un caractère d'ordre  public, auxquelles ne sauraient déroger une quelconque entité, l'église catholique comprise», a-t-il précisé.

Ce communiqué en guise de sensibilisation et de rappel à l’ordre, survient au moment ou le Gabon enregistre de plus en plus de nouveaux cas de contaminations du Covid-19, de forme communautaire. Le pays compte à ce jour,  33 personnes testées positives dont 1 décès et un cas de guérison.

Herman Ulrich NGOULOU  

 

 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires