Sylvia Bongo Ondimba appelle au sens de l’humanité pour faire face au Covid-19

27-05-2020

Dans un libre propos parvenu ce mercredi à l’AGP, la Première dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba, a rappelé que la force de tous les Gabonais d’affronter la Covid-19 repose sur la responsabilité collective de veiller sur les uns et les autres, en particulier sur les plus vulnérables.

Dans ce libre propos intitulé «Face au Covid-19, notre force réside dans notre humanité», la Première dame du Gabon justifie cet appel par les impacts enregistrés par la Covid-19 dans le quotidien des gabonais.

«Nos vies semblent tourner au ralenti depuis ce fameux 12 mars 2020. Les enfants ont déserté les cours de récréation. Le silence a remplacé les éclats de rire sur les terrasses des restaurants. Et nos célébrations de l’amour et de la vie sont renvoyées dans un futur incertain. Cette crise sanitaire nous affecte toutes et tous. Comme le bilan mondial de la pandémie nous le rappelle, personne n’est invincible face à ce virus. Quels que soient notre âge, nos origines, ou nos statuts sociaux. D’une certaine manière, cette pandémie nous renvoie inéluctablement à la vulnérabilité inhérente à notre condition humaine», a-t-elle dit. 

«Toutefois, c’est également dans cette humanité que réside notre force. Au-delà d’être une crise sanitaire et économique, la pandémie de Covid-19 est avant tout une crise humaine et sociale qui met en lumière les liens indéfectibles qui nous lient les uns aux autres. Dans ce monde en commun où nous ne formons qu’un, la solidarité n’est pas seulement un impératif moral, elle est dans l’intérêt de toutes et tous», a-t-elle poursuivi.   

Dans cette optique, elle appelé à la responsabilité de tous d’œuvrer dans la solidarité les uns envers les autres.

«Le gouvernement, le secteur privé, le secteur associatif, nous avons la responsabilité collective de veiller les uns sur les autres, en particulier sur les plus vulnérables d’entre nous. Je pense notamment aux enfants, aux personnes âgées, aux personnes malades, aux personnes vivant avec un handicap, et aux victimes de violences multiformes», a-t-elle dit.   

Et, partant de la nécessité d’être solidaire, elle prendra pour illustration le projet Covid-19 relevant de sa Fondation, qui constitue une action à caractère national.

«Le projet Solidarité Covid-19 est la contribution de ma Fondation à cet effort national. Nous espérons que ces actions aideront les personnes dans le besoin à traverser dignement cette période difficile», a-t-elle affirmé.

Et de conclure que: «Il est important de rappeler que la solidarité ne se limite pas à l’octroi de dons. Être solidaire, dans le contexte actuel, c’est également protéger son prochain en veillant à ne pas devenir un vecteur de transmission du virus. Alors, respectons les gestes barrières et portons un masque dans les lieux publics».  

Stéphane NGUEMA

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires