Le secrétaire général de l'OCI passe en revue les efforts de l'organisation et ses organes 

15-07-2020

L’Union des agences de presse de l'Organisation de la Coopération islamique (UNA), a lancé,  mardi 14 juillet 2020, la première édition du forum des médias sur l'avenir de l'OCI et ses organes post Covid-19. Animé par le Secrétaire général de l'Organisation de la Coopération islamique (OCI), Son Excellence Dr. Youssef bin Ahmed Al-Othaimeen, les travaux se sont déroulés en visioconférence, sous le thème : «L'OCI et ses organes post Covid-19»

Un forum virtuel des professionnels des médias (via zoom), a été organisé, le mardi 14 juillet, par l’Union des agences de presse de l'Organisation de la Coopération islamique (UNA), sous le thème : «L'OCI et ses organes post Covid-19». Occasion pour le Secrétaire général de l'OCI, Dr Youssef bin Ahmed Al-Othaimeen, de passer en revue les efforts déployés par le Secrétariat général de l'organisation et de ses organes au service des questions islamiques et dans le contexte de lutte contre le nouveau Coronavirus (Covid-19).

Le lancement de cette première édition a permis aux participants d'examiner les rôles, les tâches, les programmes de l’OCI à travers des projets de développement durable dans les Etats membres, ainsi que les plans de réforme de l'organisation et de ses organes à la lumière des débats de la session qui soulèvera des idées de réforme. Aussi, s’est-il agi de discuter sur les répercussions de la crise de la Covid-19, les mécanismes de l'organisation pour approfondir la coopération et le rapprochement entre les peuples islamiques, en particulier la vision de l'organisation pour faire face à l'islamophobie et à l'idéologie extrémiste.

Les professionnels des médias ont jeté la lumière sur ce que font l'OCI et ses organes. De même, sur la situation du monde islamique concernant les questions de l'islamophobie, l'extrémisme, le harcèlement des libertés etc. 

Le Secrétaire général, Dr. Youssef bin Ahmed Al-Othaimeen, a salué les efforts fournis par les États membres et a exprimé ses sincères gratitude et reconnaissance au gouvernement du Royaume d'Arabie Saoudite, sous la direction du Serviteur des Deux Saintes Mosquées, le roi Salman Bin Abdulaziz Al Saoud, président du Sommet islamique, et le prince héritier, vice-président et ministre de la Défense, Mohammed bin Salman, pour le soutien continu que l'organisation reçoit de l'Etat siège.

Et lui d'ajouté, que ce soutien illimité à l’OCI a un grand impact sur la facilitation de son travail et de mener à bien les tâches qui lui sont confiées, en particulier dans ces circonstances exceptionnelles que le monde islamique traverse à la suite du déclenchement de la pandémie de la Covid-19. 

«La présidence du Royaume d'Arabie Saoudite du Sommet islamique a donné plus d'élan à l'action islamique commune, grâce à son poids aux niveaux régional et international, et à sa centralité spirituelle dans le monde islamique en tant qu'incubateur des Deux Saintes Mosquées. Le soutien apprécié des Etats membres et leurs efforts concertés et leur solidarité, ont contribué au rehaussement de la position de l'organisation et au renforcement de son rôle», a-t-il souligné.

Par ailleurs, il a précisé que l'OCI a vite fait de tenir une réunion virtuelle du Comité exécutif au niveau des ministres des Affaires étrangères en avril 2020, sur les répercussions de la pandémie de la Covid-19 dans le but d’adopter une réponse commune à celle-ci, en coordination avec le Royaume d'Arabie Saoudite, en sa qualité de président du Sommet islamique et de président dudit Comité exécutif.

«L'organisation accordait une attention particulière à aider le peuple palestinien, à faire face à la pandémie en coordination avec les divers organes de l'organisation concernés, tels que le Fonds de solidarité islamique (FSI) et la Banque islamique de développement (BID), qui ont annoncé un programme d’aide de 35,7 millions de dollars au profit de l'Etat de Palestine», a-t-il déclaré. 

Toutefois, le secrétaire général de l'OCI a souligné que le Secrétariat général de a tenu une réunion virtuelle du comité directeur de la santé de l'organisation, en coordination avec le gouvernement des Emirats Arabes Unis. Notant que l'Académie islamique internationale du Fiqh (AIIF), l'un des organes de l'OCI, a tenu un colloque médical de jurisprudence sur la pandémie de la Covid -19, les traitements médicaux et les dispositions juridiques islamiques connexes.

Dans le même contexte, il a indiqué que le Secrétariat général de l’OCI a approuvé l'initiative lancée par le FSI qui consiste à créer un compte bancaire pour aider les Etats membres, en particulier les moins avancés dans le même but, tout en saluant également l'initiative du Groupe de la BID qui a lancé un programme stratégique de préparation et de riposte à l'épidémie de la Covid-19, d'un montant de 2,3 milliards de dollars, en plus des précieuses initiatives entreprises par l’Organisation du Monde Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ICESCO), un organe spécialisé de l'organisation, qui coïncident avec la propagation de la pandémie. Parmi celles-ci, figure l'initiative «les communautés que nous voulons», pour diffuser les connaissances et mettre en œuvre des programmes innovants pour bâtir des sociétés saines, sûres, prospères, résilientes, durables et inclusives.

Chancelle Biket Onanga 


 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires