Deux agents radiés des Forces de police nationale  

19-01-2021

Deux agents des  Forces de police nationale (FPN), un  sous brigadier et un gardien de paix, ont été radiés des effectifs dudit corps des forces de sécurité nationale, le mardi 19 janvier, pour perte d’armes et abandon de poste.

Léo Ngoua Mba et Dylan Junior Menvie Me Ndong, respectivement sous brigadier et gardien de paix,  sont les deux agents des Forces de police nationale qui ont été radiés mardi matin, des effectifs de la police au cours d’une cérémonie de radiation à la cour d’honneur  de l’Etat major des polices d'intervention (EMPI), a-t-on appris d’une source policière.

Cette radiation serait l’aboutissement d’une longue procédure qui a débuté depuis 2017. En effet, au cours d’un contrôle de routine de leur supérieur, ce dernier constate leur absence. Ne pouvant pas les joindre, il attend patiemment  leur retour puis commence une séance interrogatoire, qui ne semble pas le satisfaire. En plus de l’abandon de poste, les indélicats ont perdu leurs armes de service. C’est de là  que découle le motif d’abandon de poste.

Une situation qui, par la suite, a emmené le supérieur à informer la hiérarchie qui lancera par la suite la procédure de radiation. «Dans les Forces de police nationale, il y a des règles comme dans les autres administrations. Dès lors que tu transgresses ces règles, tu t’exposes à toutes sanctions », indique un agent de la  police.

Ainsi, cette sanction devra servir d’exemple, afin d'attirer l’attention de plus d’un, notamment pour d’autres exactions,  telles que les rackets qui deviennent un phénomène exaspérant pour  les automobilistes.  

Laïka Naëlle MAGOURA

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires