CPPPL : Le président Thierry Mebalé exclut quatre de ses confrères

05-04-2021

L'insubordination et le manque d’éthique professionnelle sont à l'origine des exclusions de ces quatre patrons de médias, conformément aux articles 11 des statuts et règlement intérieur de leur plateforme commune.  

Lors d’une conférence de presse tenue ce samedi 4 avril 2021, quatre des membres du Cercle des patrons de la presse privées en ligne (CPPPL) ont été exclus par le président de ladite plateforme, Thierry Mebale Ekouaghe. Il s’agit de Stive Roméo Makanga de Kongossanews, Pierre Tany Boutamba de Mediaposte, Jerry Mouroumouna de G9 infos, et Yves Oyono de Mapane Info. Ces derniers sont définitivement mis en touche pour cause d’insubordination et manque d’éthique professionnelle.

Selon Thierry Mebale Ekouaghe, le véritable problème qui l'oppose à ses confrères est une question d'argent. « Je vais vous livrer ma part de vérité sur cette affaire d’argent. En effet, j’ai reçu de l’argent, mais il ne s’agissait pas de partager ces sous avec tous les responsables des médias membres du CPPPL. Car un travail m’a été demandé et ce dernier a été livré. Par conséquent, j’ai fait le choix d’exclure certains médias qui me combattaient ouvertement, ne sachant pas que Mr Stive Makanga en faisait partie. Il s’agit de Mapane Info de Mr Yves Oyono, G9infos de Mr Jerry Mouroumouna, et Mediaposte de Mr Pierre Tany Boutamba. Cela va vous surprendre, mais c’est la réalité. Je vous livre maintenant les noms des médias qui ont reçu de l’argent et Kongossanews de Mr Stive Makanga a reçu son enveloppe. Voici donc, la fameuse liste des médias sélectionnés pour recevoir cet argent : Le Touraco Vert, Afric Direct, Brèves Info, Gaboninfoslive, Truenews Africa, 7Jours Info, Clapinfos, VXP241, Infos366, Information du Mois », a martelé ce dernier lors du point de  presse. 

Le président du CPPPL s’insurge contre ce groupe de personnes qui, sous la base de "fausses allégations", s’en prennent à sa personne. « Le mardi 30 mars dernier et le samedi 3 avril 2021, un  groupuscule  a tenté de faire un  hold-up sur le CPPPL, sous la base d’allégations non fondées et au mépris des lois et du règlement intérieur qui sous-tendent notre corporation », a-t-il conclu.

Marielle ILAMBOUANDZI 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires