Retransmission des matchs sur Gabon 1ère : ‘’Il n’ ya jamais eu une incapacité du Gabon à retransmettre les matchs en direct’’ (Jean-Lié Massala)

22-06-2018

Intervenant récemment sur la diffusion tardive des matchs de la Coupe du monde de football sur Gabon 1ère, le directeur général du groupe Gabon télévision, Jean-Lié Massala a déclaré qu’ ‘’il n’y a jamais eu une incapacité du Gabon à retransmettre les matchs en direct’’. Mais que cela relève d’un aspect purement technique.

Débutée depuis le 14 juin en Russie, la plus grande messe du football mondiale n’a pu être suivie à l’entame de la compétition par les téléspectateurs de la chaine de télévision nationale Gabon 1ère.

Pourtant habituée à retransmettre en direct ce traditionnel rendez-vous du sport roi, la télévision Gabon 1ère est restée quasiment muette lors des premières rencontres. Au grand désarroi des nombreux amoureux du cuir, ne disposant pas de chaînes câblées pour contourner la difficulté et regarder le mondial 2018.

S’exprimant récemment sur la question, le directeur général du groupe Gabon télévision, Jean-Lié Massala, a indiqué que ce retard à l’allumage est d’ordre technique. Le Gabon ayant acquis ces droits de retransmission dans les normes.

Selon lui, la Fifa a au préalable fait un appel d’offre pour la circonstance. Consigne à laquelle a souscrit l’Union africaine des radiodiffusions (UAR), organe par lequel passe la majorité des pays africains, pour avoir accès aux droits télés. Cependant, au regard du coût élevé des droits cette année, l’UAR n’a pas pu répondre au cahier de charges.

Plus aptes, certaines entreprises telles que Econet et le groupe Canal ont cependant acquis les droits de retransmission. Profitant de l’engouement autour de l’événement, mais surtout pour le rentabiliser, ces entités ont subdivisé ces droits afin de les vendre aux pays africains. Ce qui explique que certains pays du continent à l’exemple du Sénégal ont acquis des droits à la dernière minute.

En ce qui concerne le Gabon, ayant déjà acquis ces droits, le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba et le ministre d’Etat, en charge de la Communication, Guy Bertrand Mapangou, ont donné des consignes précises quand à la diffusion globale des matchs de la Coupe du monde. Il s’est néanmoins posé quelques soucis d’ordre technique avant la mise effective des retransmissions. D’où le léger retard intervenu jusqu’à, hier mercredi, dans la retransmission des matchs.

Pour coller à l’actualité, le patron de la maison Georges Rawiri a apprécie le taux de remplissage des stades qui, pour lui, montre à plus d’un titre la belle organisation russe. Au sujet de la prestation des pays africains, il a ajouté que ces dernières sont malheureusement trahies par leur manque de rigueur.

DM/RL/SM/FSS

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires