Football

Sélectionneur national : Bilié By-Nzé aurait validé le choix du Comex 

15-05-2019

Selon nos informations, le président de la Fédération gabonaise de football (Fégafoot) et le  ministre d’Etat aux Sports se sont rencontrés, le lundi 13 mai  à Libreville. Le rapport de la Commission d’examens des dossiers de candidatures et le choix du Comex ont été remis à Alain-Claude Bilié By-Nzé, qui à son tour,  devrait soumettre lesdites conclusions au gouvernement. 

Les choses se  précisent sur le futur sélectionneur des Panthères du Gabon et du directeur technique national (DTN). Après la remise du rapport de la commission d’examens des dossiers de  candidature pour ces deux postes, où trois noms ont été retenus par poste, le Comité exécutif de la Fédération gabonaise de football (Fégafoot) s’est réuni, le lundi 13 mai dernier pour procéder au choix du coach et du DTN en fonction des critères fixés au préalable par cette instance. 

Si le rendez-vous de lundi fixé par Pierre Alain Mounguengui à la presse et aux fans de la sélection nationale n’a pas été respecté par ce dernier pour des raisons diverses, on sait plus ou moins la situation actuelle de ce dossier qui passionne tant. 

Si le nom du successeur de Daniel Cousin est déjà opéré par le Comex, mais gardé toujours au secret pour des raisons de confidentialité,  on sait néanmoins que  M. Mounguengui et Alain-Claude Bilié By-Nzé se sont rencontrés le mardi 14 mai dernier. Au cours de ce conclave, les rapports de la commission d’examen de candidature et le choix du Comex ont été remis au patron des Sports.

Une information qui suscite des  inquiétudes de la part d’une certaine opinion qui ne trouve pas d’un bon œil, la présence du ministre des Sports dans ce dossier purement technique qui devrait normalement revenir à la Fégafoot. L’intervention d’Alain-Claude Bilié By-Nzé serait perçue comme une ingérence  et une intrusion. 

Mais selon des sources dignes de foi, Alain-Claude Bilié By-Nzé aurait validé le choix opéré par le Fégafoot. Si cela est le cas, qu’est-ce qui coince alors que les noms des deux techniciens devraient déjà être connus?

Si les réserves émises par une franche de l’opinion sont légitimes et compréhensibles du point de vue sportif, l’implication du ministre des Sports s’explique par le fait que c’est l’Etat qui paie le coach national et le DTN. Donc qui paie commande. 

Une autre source bien introduite nous confie que le membre du gouvernement devrait s’en référer au gouvernement pour valider ou non le choix du Comex. Si l’heure est aux spéculations, une source proche de l’instance faîtière du football gabonais rassure quant au respect par le ministère des Sports, du  processus initié par la Fégafoot. «La tutelle étant bien représentée dans cette commission, elle est loin de se déjuger». Et de marteler : «Je répète, pas d’inquiétudes, le verdict sera conforme au mécanisme de transparence mis en place. Les deux entités sont en phase sur la question», explique ce responsable de la Fégafoot. 

En effet, si le prochain sélectionneur ne sortait pas de la short-liste de la commission,  c’est dire qu’il y aura eu  encore une  main noire dans ce dossier. Du coup, le travail abattu par la commission n’aura servi à rien. 

Kennedy Ondo Mba 
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires