Football

Panthères du Gabon : Un bail de 4 ans pour Patrice Neveu 

23-05-2019

Le nouveau sélectionneur du Gabon, Patrice Neveu au même titre que le Directeur technique national, Raphaël Nzamba Nzamba, bénéficieront tous deux d’un contrat de quatre ans renouvelable une fois. 

C’était déjà dans les tuyaux. C’est désormais officiel. Comme nous vous l’annoncions depuis la semaine dernière, Patrice Neveu et Raphaël Nzamba Nzamba sont bel et bien les choix de la Commission d’évaluation des candidatures (CEC), organe mis en place pour dénicher puis trouver les successeurs de Daniel Cousin à la tête de l’équipe nationale de football et José Antonio Garrido à la Direction technique national (DTN). 

L’ancien sélectionneur de la Mauritanie et de la Guinée, est en effet sorti de la short-liste devant ses homologues Jean-Louis Garcia, et Hubert Velud. En dépit d’un palmarès pas très reluisant, le technicien de 65 ans semble, aux dires des membres de la CEC, avoir présenté le meilleur projet susceptible de redynamiser l’équipe nationale du Gabon. Certaines sources évoquent aussi des émoluments en deçà de ce que touchait son prédécesseur, Daniel Cousin qui auraient probablement fait pencher la balance de son côté.  

Raphaël Nzamba Nzamba quant à lui n’a visiblement pas trop souffert de la concurrence, malgré un plateau tout aussi relevé. Son expérience et ses 39 ans passés dans l’univers du football  local et africain lui ont donné le statut de favori face à Lionel Soccoia, passé par le CF Mounana et Valérie Ondo, ancien international gabonais.

Les techniciens français et gabonais auront chacun droit à un contrat de 4 ans, une fois renouvelable avec pour objectif principal pour l’un  de qualifier les Panthères à la prochaine Coupe d’Afrique des nations, Cameroun-2021 et l’autre pour repenser la politique d’un football gabonais en perte de repères.

Cette annonce faite ce jeudi 23 mai  par  le président de la Fégafoot, Pierre Alain Mounguengui, et qui intervient un peu tardivement, répondait à un agenda bien établi, selon Alain-Claude Bilié By-Nzé, ministre des Sports. Lequel a affirmé qu’il était nécessaire que les conclusions et recommandations de la CEC, soient également passées au peigne fin au sein de son département ministériel en ce qui concerne notamment certaines garanties d’ordres contractuelles et techniques, puis soumises au gouvernement  avant l’officialisation. C’est ce qui a donc été fait. 

Fusher Edzang
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires