Football

Ligue des Champions : Le CMS se complique la tâche à domicile 

12-08-2019

Opposé au Tout Puissant Elect-sport, le  dimanche 11 août dernier au stade Monedan de Sibang en match aller du premier tour des préliminaires de la Ligue des Champions de la Confédération africaine de football (CAF), le Centre Mbérie sportif (CMS) n’a pu faire qu’un triste mal-nul et vierge (0-0), réduisant considérablement ses chances de se qualifier pour le seconde tour.  

Le CMS disputait dimanche au stade de Sibang son premier match de Ligue des Champions,  un match qui comptait pour le premier tour des barrages de ladite compétition. Opposés au Tout-Puissant Elect-sport du Tchad, le club gabonais n’a pas fait le plein à la maison car, en face, il y avait un adversaire qui n’est pas venu à Libreville en victime expiratoire. 

Sans complexe, les poulains du coach Francis Oumar, repartent à Ndjamena avec un point précieux dans leurs bagages et attendent le CMS pour finir le travail, selon leur entraîneur, qui croit déjà à la qualification. «Ça sera dur pour eux de nous battre chez nous. Mes joueurs ont bien respecté les consignes lors de ce match, nous allons les battre chez-nous», a déclaré le coach tchadien à l’AGP.

Du côté du CMS,  le doute plane après ce match-nul qui était pourtant évitable si Nani Nono, avait été adroit à la 93e minute quand il avait dans ses pieds la balle de victoire qui devait leur permettre de mieux aborder la manche retour en toute confiance.

Pour Célestin Ngatsoua, entraîneur du CMS, ce match-nul ne fait l’affaire de personne et compte-aller jouer crânement ses chances au Tchad. Et pour battre Elect-sport à domicile, le coach du CMS devra absolument gommer les insuffisances de son équipe notamment au niveau de l’attaque où rien n’a presque marché. 

KOM

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires