Judo 

12ème Jeux Africains de Rabat-2019:  Sarah Mazouz et Karene Agono Wora triomphent au Maroc 

18-08-2019

Ces deux judokas gabonais de haut niveau, ont fait retentir à deux reprises, l’hymne nationale «La Concorde», grâce à leurs médailles d'or remportées en judo dans les moins de 70 et 78 kg chez les dames. Chez les hommes Luc Monogho, seul athlète gabonais de l’équipe de judo évoluant au pays,  décroche le bronze. 

Après la sortie ratée de samedi,  marquée par les  éliminations au premier tour de Philomène Dialli (-63 kg), d'Harold Koussou Ouvelou (-72kg) et d'Aboubakre Gotalowia (-66 kg), et surtout la défaite en demi-finale, puis en finale de bronze du jeune Junior Terence Kouamba (-81 kg), l’équipe nationale de judo faisait sa deuxième entrée, ce dimanche 18 août au Complexe sportif Prince Moulay Abdellah de Rabat. 

Trois cartes sûres restaient au coach Christian Mboro-Mboro pour sortir la tête haute de ces 12e Jeux Africains de Rabat. Il s’agissait de Sarah Mazouz (-78 kg), de Karene Agono Wora ( -70 kg) et de Luc Monogho (-100 kg), quart de finaliste aux derniers Jeux de Brazzaville en 2015 où le Gabon avait remporté six médailles, dont une d’argent et 5 de bronze. 

Sarah Mazouz, qui prenait part à ses premiers Jeux Africains après plusieurs podiums aux championnats d’Afrique sans pourtant remporter l'or, a passé un palier ce dimanche. Seule médaille qui manquait à son palmarès sur l’échiquier africain, Mazouz a finalement décroché l'or. Elle remplie ainsi son contrat. En effet, lors de sa rencontre avec le ministre gabonais des Sports, Franck Nguéma, en vue de ces Jeux Africains, la boursière olympique avait promis remporter l’or. Et c’est chose faite. 

Intraitable face à la Kenyane Shagilah Ramadhan au premier tour et face à la camerounaise Audrey Dilane Njepany Njapa en quart de finale, Sarah Mazouz a continué dans la même lancée en demi-finale face à son ennemie jurée, Kaouthar Ouallal, qu’elle a battue par ippon. En finale, la panthère déchaînée, croisait la coriace sud-africaine, Unelle Nsyran. Au terme d’un combat rondement maîtrisé, Sarah Mazouz l'a finalement remporté au point à l’issue des 3 minutes du temps réglementaire. «Je suis satisfaite de cette victoire, parce que c’est la seule médaille qui manquait à mon escarcelle sur le continent africain», a déclaré la championne, qui espère que l’État gabonais à travers le ministère des Sports respectera ses engagements pour ce qui est de son accompagnement. 

La journée du Gabon a été plus prolifique et magnifique avec la médaille d’or décrochée par Karene Agono Wora (-70 kg), au dépens de l’algérienne Nihal Landlsi qui n’a rien pu faire face à la gabonaise. Laquelle a par ailleurs disposé de la burkinabé Aguirata Kaboré et de Souad Bellakehal. «Le parcours a été difficile, mais au finale, j’ai eu les ressources nécessaires pour aller chercher cette médaille d’or», explique-t-elle. Non sans manquer de s’adresser au peuple gabonais : «Cette médaille est pour le peuple gabonais qui ne cesse de nous soutenir dans les bons et les mauvais moments».

Cette deuxième sortie, qui s’est tenue en présence du président du Comité national olympique, Léon-Louis Folquet, s’est achevée en beauté avec la médaille de bronze estampillée, Luc Monogho dans les moins de 100 kg. 

En attendant la rentrée en lice des sept autres épreuves alignées par le Gabon (taekwondo, karaté, natation, athlétisme, tennis de table, tennis) au plan comptable, le Gabon compte deux breloques dorées et une de bronze. Sur les trente-quatre pays participants en judo, le Gabon termine cinquième derrière les pays du Maghreb, roi de la discipline sur le continent. 

Ce lundi 19 août, lorsqu’il sera 20h, le stade Prince Moulay Abdellah, prêtera son cadre à la cérémonie officielle de cette compétition qualificative pour les Jeux Olympiques Tokyo-2020.

Kennedy ONDO MBA, envoyé spécial à Rabat.
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires