Kickboxing : Eric Ella Békalé confirmé à la tête de l'Union  de boxe arabe 

06-11-2019

C’est la nouvelle qui nous revient de Yaoundé au Cameroun, où s’est tenue récemment la réunion du bureau directeur de l’Union africaine de kickboxing, dirigée par le Camerounais Emmanuel Essissima.  Outre la confirmation du Gabonais Eric Ella Békalé au poste de président de l'Union africaine de boxe arabe, dont l’élection est prévue pour le 20 février 2020, les délégués ont également adopté des nouvelles lois, pour le bon fonctionnement du kickboxing africain. 

En attendant l’Assemblée générale élective prévue pour le 20 février 2020, Eric Ella Békalé, président de la Fédération gabonaise de kickboxing (Fégakick), annonce à l'Agence gabonaise  de presse (AGP), qu’il a été confirmé au poste de président de l’Union africaine de boxe arabe (UABR). «J'ai été copté à ce poste il y a un mois par le président de la Fédération mondiale. En raison de mon expérience et de l’amour que j’ai pour le kickboxing. Il m’avait déjà sollicité à ce poste il y a deux ans. Mais je lui avais répondu poliment que j'allais réfléchir», nous a confié M. Ella Bekale.

L’élection qui est prévue au mois de février prochain verra certainement une seule candidature, celle de notre compatriote qui pense déjà à ce scrutin dont la date a été arrêtée au 20 février à Dubaï. Pour ce faire, Eric Ella Békalé, nous confie qu’il a déjà une nomenclature de son futur bureau. Lequel sera composé : «de cinq vice-présidents par zone, d'un secrétariat général, d’un trésorier des différentes commissions et d’un responsable en communication qui fera également office de porte parole de l’Union africaine de boxe arabe», détaille le président de la Fégakick. 

Autre point abordé au cours de la rencontre de Yaoundé, la modernisation des taxes du bureau directeur de la Confédération africaine de kickboxing avec notamment, l’adoption des réformes sur les différentes procédures relatives à l’organisation des Assemblées générales électives. 

Désormais, chaque bureau devra être élu sur un mandat olympiade de quatre ans renouvelable après la fin des Jeux olympiques. Autre résolution prise par le bureau de la Confédération africaine, la présence de l'un de ses émissaires à chaque élection fédérale. Celui-ci, aura pour mission de veiller au respect des nouvelles réformes et de leur application. 

Pour que toutes les Fédérations membres soient sur la même longueur d’onde, le bureau africain adressera incessamment des correspondances à chaque président pour transmission à leur tutelle. 

Kennedy Ondo Mba 
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires