Judo

Paris Grand Slam : Mazouz et Agono engrangent des points 

13-02-2020

En ligne droite des Jeux Olympiques Tokyo-2020, quatre judokas gabonais prenaient part au «Paris Grand Slam». Sarah Mazouz et Karene Agono, sorties en huitième de finale, ont grappillé quelques points. Paul Kibikaï et Térence Koumba sont sortis au premier tour. 

Sarah Mazouz, Karene Agono Wora (-70 kg), Terence Koumba et Paul Kibikaï étaient sur les tatamis dimanche dernier à Paris dans le cadre du «Paris Grand Slam», un des tournois à points qui mène à Tokyo au Japon. 

En raison de l’importance de cette compétition internationale, les quatre athlètes ont vu à leurs côtés la présence, du ministre des Sports, Franck Nguéma, et le Directeur général de l’Office national de développement du sport et de la culture (ONDSC), Joannick Ngomo Obiang. 

Sarah Mazouz (-78 kg), médaillée d'or aux derniers Jeux Africains et à l'Open de Yaoundé et 36e mondiale, a passé, sans grande difficulté, le premier tour en battant une Costaricaine avant de tomber face à une Française à l’étape suivante. En dépit de sa sortie en huitième de finale, Sarah Mazouz, déjà presque qualifiée pour les J.O, récolte 2 points et a l’obligation de rester sur les tatamis en prenant part notamment aux tournois à points de Dusseldorf (Allemagne) qui aura lieu du 23 au 26 février prochains.

Elle, aussi médaillée d’or aux Jeux Africains Rabat-2019, Karene Agono Wora (-78 kg), sans adversaire au premier tour, a été stoppée au second tour par Michelle Heleine.

Par contre, Paul Kibikaï et Terence Koumba ont été balayés dès leur montée sur le tatami respectivement par un Georgien et un Ivoirien. Tout compte fait, les quatre athlètes de haut niveau, restent en lice pour Tokyo-2020 (Japon). 

Présent à cette «Super Coupe du monde», le patron des Sports qui ne cesse de faire ses preuves en matière de management sportif, a indiqué sur sa page Facebook qu’ «Après la compétition, j'ai encouragé les Panthères du judo Sarah Mazouz, Karene Agono Wora, Térence Koumba et le seul arbitre africain (sur 32) Jean Claude Djimbi, qui ont pris des points importants à l'issue du Grand Slam de Paris 2020 pour la qualification aux JO Tokyo2020». 

Conscient que le ticket vers le Japon n’est pas encore acquis, le ministre gabonais des Sports, Franck Nguéma, a demandé aux quatre judokas de continuer à travailler afin d’être aptes et efficaces le 23 février prochain en Allemagne.

Kennedy Ondo Mba
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires