Handball

Fégahand : Ange Mikalat reste muet face aux impayés de loyer

25-03-2020

Le président de la Fédération gabonaise de handball (Fégahand), Ange Makilat n’a pas pour le moment souhaité réagir au sujet des impayés du loyer du siège fédéral paru dans la presse ce mercredi 25 mars.

La Fédération gabonaise de handball n’a visiblement pas fini avec les ennuis. C’est du moins ce qu’on peut dire suite aux révélations faites par notre confrère «Gabonallsport». 

Après la traditionnelle Coupe du Gabon, placardisée cette année et l’on ne sait pour combien de temps encore, les difficultés rencontrées par la sélection nationale pour prendre part au dernier championnat d’Afrique de la discipline en Tunisie, c’est désormais le cadre de travail proprement dit du bureau fédéral qui est depuis ce mercredi 25 mars au centre des débats.

En effet, on a appris que, selon notre confrère que «la Fégahand rencontre des difficultés non seulement, pour subvenir aux besoins du personnel (…) mais aussi, à honorer son engagement lié au paiement du loyer». Une situation qui perdure voilà près de trois ans et qui, aurait incité le propriétaire des lieux à sommer à Ange Makilat et son équipe à libérer les lieux du siège, sis au quartier Akébé, dans le 3ème arrondissement de la commune de Libreville.

Joint au téléphone ce mercredi en tout début d’après-midi, le président de la Fégahand, Ange Makilat, qui nous a certes donné un rendez-vous pour ce vendredi, n’a ni confirmé ou infirmé cette information assez gênante pour une fédération qui semble, au fil des années, se remettre péniblement du départ de Nicole Assélé de sa présidence.

Nous y reviendrons.

Fusher Edzang

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires