Normalisation du taekwondo: Plusieurs clubs pas aux normes 

14-09-2020

Dans un rapport de 13 pages pondu par la Commission ad hoc chargée de la normalisation du taekwondo signé de son président Guy Martial Boucalt, la quasi-totalité des clubs recensés sur l’ensemble du territoire national ne répondent pas aux normes exigées et sont mis sous réserves en attendant qu’ils fournissent au Comité les documents exigés.

On se dirige tout droit vers la fin de la normalisation du taekwondo gabonais. En effet, après la phase d’identification qui aura duré  45 jours, le Comité ad hoc, vient de rendre le verdict de son travail effectué à travers les neuf provinces du Gabon. Une phase d’identification qui portait notamment sur les statuts et règlement intérieur, bureau directeur, listes des athlètes diplôme (s) de l’instructeur. 

Après plusieurs semaines passées au sein de la province de l’Estuaire, ils sont 40 clubs avoir été identifiés. Mais sur les 40, seuls 12 sont éligibles,    c’est-dire, remplissent les critères exigés.  L’Association des arts martiaux et disciplines associés GR (AAMDA), qui fait partie des bons élèves, le comité précise que «la situation de cette association doit être éclaircie sur sa position en rapport avec l’association Missile Omnisport»

Dans le Haut-Ogooué, quatre écuries ont été recensées et tous les quatre sont  ‘’catholiques’’. Il s’agit notamment de Masuku Taekwondo Club, Academic Taekwondo, DiamandTaeDojang Moanda et Manga Taekwondo tous autorisés à participer à l’élection du futur président de leur Ligue. Dans la province du Moyen-Ogooué ils sont 11 clubs identifiés. Et les 11 sont retenus «sous réserve de production des documents manquant».

A la province de la Ngounié, 5 clubs ont été identifiés. Parmi eux, Club Légion qui ne dispose que des statuts et règlement intérieur. Les 4 autres ne remplissent aucun critère sur les quatre fixés. Sur cette situation, le Comité ad hoc les met sous réserve en attendant qu’ils produisent dans leurs dossiers les documents recommandés. 

Dans les provinces de l’Ogooué-Ivindo et l’Ogooué-Lolo, le rapport souligne «qu’aucun club de taekwondo n’a été recensé»

Au niveau de la capitale  économique, 15 clubs ont été recensés et deux associations. Après constat, ces différentes structures pourtant actives, ne répondent au cahier de charge fixé par les normalisateurs. Raison pour laquelle ils ont été tous mis sous réserve en attendant qu’ils fournissent les documents exigés. 

Enfin dans la province du Woleu-Ntem, ils sont au total trois clubs recensés et identifiés. Sur les trois, seul le Club NkoumeEkeing répond à tous les critères imposés par la Commission de normalisation. Les deux autres sont attendus dans un délai requis de fournir les documents exigés.  A cet effet, la Commission fait savoir qu’une période de recours ou de réclamation est ouverte du 15 septembre au 05 octobre 2020 à 15h30 précises. 

Pour les retardataire, la Commission ad hoc indique «Tout club n’ayant pas pu produire les documents exigés lors de la phase d’identification, est tenu de les faire parvenir à la Commission par le canal des Directions provinciales des Sports respectives dans le délai susmentionné»

Dépôts des dossiers 

Dans l’optique de l’élection des présidents de Ligues provinciales, Guy Martial Boucalt, président de la Commission ad hoc invite toutes les personnes désireuses de présenter leurs candidatures aux fonctions desdits comités, de déposer leurs dossiers à leurs directions provinciales de sports respectives dans la période du 25 au 09 octobre 2020. 

Kennedy ONDO MBA 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires